SPOILERS ! Attention, ne lisez pas cet article si vous n’avez pas vu le premier épisode d’AHS : Apocalypse !

 

La fin de l’été approche et pour certains c’est plutôt signe de dépression, reprise de l’école et du travail… Mais pour nous, fans d’American Horror Story c’est tout le contraire !

L’arrivée de l’automne marque chaque année le début de la nouvelle saison d’AHS ! Chaque nouveau chapitre est toujours fortement attendu mais d’autant plus cette année. En 2018 nous attendons du grandiose avec pour la première fois dans l’histoire d’AHS un crossover entre deux saisons : Murder House et Coven. Qui dit crossover, dit retour de nombreux personnages parmi nos favoris, comme par exemple Michael Langdon, pour n’en citer qu’un mais pas n’importe lequel. Beaucoup de promesses et d’attente pour cette nouvelle saison, alors le premier épisode a t-il était à la hauteur ?

Bien que ce nouveau chapitre soit fortement lié à deux précédentes saisons, il reste tout de même indépendant et propose donc son propre thème : Apocalypse. Les premières minutes de l’épisode nous plongent très rapidement dans ce monde apocalyptique. Très vite l’alerte est donnée, et très vite le monde est réduit en cendres.

Nous voilà donc très rapidement au sein de l’Avant-Garde 3, qui sera semble t-il le lieu emblématique de cette saison. Retour aux classiques donc, la saison 7 n’ayant pas réellement eu de lieu unique et marquant à mettre en avant. Cet abri anti-atomique, qui à première vue a pour but de maintenir en vie ses occupants semble nous réserver beaucoup de surprises. Le lieu est assez oppressant et absolument pas rassurant. Comme l’hôtel Cortez, on s’y sent à l’étroit et plutôt en danger.

Quelques survivants ont donc la chance d’être admis à l’Avant-Garde 3. Ils sont considérés comme l’Élite. L’établissement est mené d’une main de fer par Wilhemina Venable, interprétée par Sarah Paulson, qui se voit enfin attribuer un rôle différent. Finis les cris et les pleurs, les personnages fragiles et finalement souvent similaires, cette fois Sarah Paulson prend le lead et choisit le côté obscur de la force. Pourvu que ça dure !

Sarah Paulson n’est bien évidemment pas seule au casting cette année. D’autres visages connus et emblématiques de la série sont de retour comme Kathy Bates et Evan Peters. On apprécie également les retours d’Erika Ervin, d’Adina Porter ou encore celui de Billie Lourd. Enfin, quelques nouveaux apportent un vent frais à ce début de saison comme Kyle Allen et Ash Santos, deux jeunes acteurs prometteurs.

Ce premier épisode met en place une intrigue principale qui apparait simple et peu dissipée comme nous avons déjà pu le voir précédemment dans AHS. Même si la saison se veut proche de Murder House et Coven, quelques clins d’oeil aux autres saisons se sont déjà glissés par-ci, par là. Nous trouvons entre autres l’ambiance assez proche de celle d’Asylum.

Ceux qui espéraient plonger rapidement dans le crossover Murder House / Coven ont sans doute été très déçus de ce premier épisode. Pas de Jessica Lange ou de sorcières cette fois… Toutefois, les trois dernières minutes rythmées par l’apparition de Michael Langdon, au son de l’hymne de la première saison « Tonight You Belong To Me », nous donnent un très bel aperçu de ce que sera ce crossover. Pas de panique donc, vos personnages préférés des saisons 1 et 3 feront vite leur apparition !

À la rédaction d’AHS FRANCE, nous avons globalement beaucoup apprécié ce premier épisode d’AHS : Apocalypse. Nous avons hâte de voir le prochain qui sera disponible dès jeudi sur myCANAL et diffusé vendredi à 22h20 sur Canal+ Séries.

Nous attendons vos retours, avis et critiques sur le premier épisode sur nos réseaux sociaux. À la semaine prochaine !